Gabriel Hibert

 
 

Gabriel Hibert

Gabriel Hibert is a french composer, multi-instrumentalist and performer born in 1979 in Toulouse. He played in several weird rock bands from 2004 to 2011, then he decided to focus on his own solo project. Currently his performance consists in playing simultaneously drums and a sampling pad, he can also use his voice more like an instrument treating it with effects. It could sound like contemporary, ambient or cinematic music with some noise, industrial, experimental rock elements. After having self produced the two first albums he released his third record, « Abducté », on vinyl in 2016.

Gabriel Hibert

Le troisième album de Gabriel Hibert (musicien, compositeur et performer) sort le 15  octobre en vinyle chez les labels Tandori, Permafrost, Who’s brain, Econore, Cheap Satanism et en digital sur Atypeek Music. 9 titres volcaniques construits mystérieu-sement dans un matériau sonore d’une origine inconnue.

Le cheminement artistique de ce musicien hors-norme aboutit aujourd’hui avec ce nouveau disque, à l’élaboration d’un langage inédit, un « post-rock » profondément habité, poétiquement libre et inventif. Dans ses paroxysmes sombres on percevra une force caressante, chaude et sensuelle qui saura toucher un public averti.

Le Toulousain Gabriel Hibert livre son troisième album Abducté, post post-rock tourné vers le ciel

Un début de semaine avec pluie, vent et soleil peut tout à fait gagner à l’écoute du nouveau projet du batteur toulousain Gabriel Hibert (après Peindre et ne rien foutre en 2014 et Désenvoûtement en 2015). Sur Abducté, sorti le 15 octobre en vinyle et digital chez Atypeek music (et une poignée d’autres labels : Tandori Records, Who’s brain records, Cheap satanism, Permafrost, Econore, KdB Records), le percussionniste laisse dériver son expé-math-noise rock et croise dans des eaux hallucinées encore plus incertaines ; s’y télescopent allègrement breaks de batterie crades à la Lightning Bolt et envolées de réverb’ sidérales et poussiéreuses.  Bien calé derrière ses futs, le bonhomme génère en solitaire des zones saturées de spectres, boucles mélancoliques, nuages de distorsion, pianos perdus au cœur du pandémonium. Ça donne neuf titres bien intenses et bouillonnants, méditation convulsive qui égrène et martèle samples et synthés slow motion dans sa litanie de percussions.  One man band tourné vers le ciel, le toulousain arpente sans relâche les terroirs indus les plus physiques, lancé à la poursuite de la lumière dans la brume dense de ses obsessions. L’album, qui se constitue dans cet écart, n’en perd jamais sa cohérence. Proche ou lointain, chaud et froid, sucré salé, clean dégueu, lisse rugueux, mort vivant, clair-obscur, joyeux triste ; pourquoi choisir si ça fonctionne ?

Anton Les Oiseaux -  THE DRONE

////


Gabriel Hibert est né à Toulouse en 1979. Il est compositeur, musicien multi-instrumentiste, batteur/performer.

Après avoir joué dans des groupes de rock déviant et expérimental dans les années 2000 (Gilles de la Tourette – Mahaut Crotor – Les Horlogistes – At The Rustle), il se consacre presque exclusivement à un travail en solo et se produit sur scène également en solo depuis 2011.

La musique de G. Hibert est un croisement atypique entre du « rock orphelin » et de la musique contemporaine et expérimentale. Une grande parti du processus de création se déroule en studio ou les sons sont préparés et isolés avant d’être « remis en liberté » dans la fraîcheur et la spontanéité de l’instant, au cours de performances lourdement sonores, souvent intenses et hypnotiques.

En 2014, il sort un premier disque auto-produit, Peindre et Ne Rien Foutre.

En 2015, suit l’album « Désenvoûtement ».

En 2016, suit l’album « Abducté ».

 

GET IT NOW ON

© Hazam Modoff

Abducté

GABRIEL HIBERT

S’OEIL

GABRIEL HIBERT