Undermathic - ウルトラズック

 
 

UNDERMATHIC

Native of Poland since 1981, Undermathic creates electronic sounds influenced by the blistering noise of European metropolis', the alluring diversity of random urban machines, and the permanent contrast between human emotion and social chaos.

UNDERMATHIC - Introspection pianistique dans l’infinité des astres avec Undermathic

Maciej Paszkiewicz nous l’annonçait l’an dernier dans cette interview, après Living Holograms et son futurisme stellaire et dansant viendrait un album au piano, plus atmosphérique et serein. Il s’agit donc de ce Moments and Places téléchargeable à prix libre sur le Bandcamp du Polonais, et la satisfaction est à la hauteur de l’attente puisque les albums à mêler avec autant de subtilité mélancolie classical ambient et lyrisme électronique se comptaient jusqu’ici sur les doigts d’une main depuis le déjà classique 7fingers d’Anne Müller et Nils Frahm, citons le superbe Into My Own d’Arovane et Hior Chronik, le récent Píanó í þokunni de l’Islandais BistroBoy dont il faudra bien qu’on finisse par vous parler plus amplement, ou le premier long format de Kiasmos. Chez Undermathic toutefois, on n’est jamais très loin des étoiles et c’est ainsi à une improbable mixture de pianotages impressionnistes et d’électronica cosmique typique de son ancien label feu Tympanik Audio (cf. Tangent Point et son foisonnement de pulsations cardiaques, de spleen et de machines réminiscent de leurs meilleurs sorties estampillées Tapage ou r.roo) que nous convie l’auteur du génial Indistinct Face, sans une once de grandiloquence ou de pathos mais avec une approche unique où l’intimité du bruit des touches rejoint l’immensité des cieux et l’éternité des nappes ambient aux radiations délicates (Places, It’s Just A Shape), les accords épousant tantôt leurs pulsations spatiales (Moments, ou le bonus track Conversations dont les textures vibrantes et métamorphes évoquent les précédents opus du musicien) ou refrénant avec bienveillance leurs élans futuristes (le sommet Shadow Looks Good, dont la discrète assise de percussions démultiplie le pouvoir d’enchantement), nous rappelant à notre nature éphémère face à l’infini des astres (Nothing To Hide). Un bijou.

Indie Rock Mag

 

Living Holograms

UNDERMATHIC

Moments And Places

UNDERMATHIC